Tout savoir sur les différentes colorations
Tout savoir sur les différentes colorations
Coloration

Coloration permanente, semi-permanente, etc : avantages et inconvénients

Avant de vous lancer dans une coloration, il est important de comprendre les points forts et les points faibles de chacune d’elles. Coloration permanente, semi-permanente et temporaire, on vous aide à y voir plus clair !

Coloration permanente : des cheveux colorés durablement

Les avantages : elle vous promet une belle couleur pendant des mois, voire même plus, puisqu’elle est définitive. En effet, elle pénètre dans les couches internes du cheveu, jusqu’au cortex (cœur de la fibre). Vous ne risquez donc pas de la voir partir au fil des shampooings ! La coloration permanente est la seule qui peut vous faire changer radicalement de couleur, comme passer du brun au blond par exemple. Autre point fort : elle couvre efficacement la totalité de vos cheveux blancs.

Les inconvénients : il vous faudra entretenir régulièrement la couleur pour éviter l’effet racine. C’est-à-dire toutes les quatre à six semaines environ. De plus, soyez sûre de la teinte choisie, parce qu’il vous sera difficile d’enlever une coloration permanente. Sans oublier que l’éclaircissement de votre couleur initiale de plus de deux tons nécessitera forcément une décoloration. Cette technique à base d’eau oxygénée consiste à ôter les pigments de votre chevelure.

Autre point faible pour ce type de couleur : bien que formulée sans ammoniaque, elle tend à fragiliser la fibre capillaire. Veillez alors à faire le plein de soins nourrissants pour bien prendre soin de vos cheveux colorés !

Coloration semi-permanente : le bon compromis pour colorer sa chevelure

Les avantages : elle est dite semi-permanente car elle pénètre à l’intérieur du cheveu sans en atteindre le cœur. De ce fait, elle est plus douce avec votre chevelure et vous permet de cacher vos premiers cheveux blancs. Elle dure entre six et huit semaines environ, puis s’estompe au fil des shampooings. Sans laisser de racines apparentes. C’est l’option parfaite si vous souhaitez tester une nouvelle couleur sans prendre trop de risques !

Les inconvénients : elle ne couvre que 50 % des cheveux blancs. Si vous en avez beaucoup, tournez-vous plutôt vers une coloration permanente, à moins d’assumer votre chevelure poivre et sel.

La coloration ton sur ton : rester proche de sa teinte naturelle

Les avantages : avec la coloration ton sur ton, vous restez dans les mêmes nuances que votre couleur initiale. Elle donne des reflets à vos cheveux, apporte de la brillance et gaine les longueurs. De quoi réveiller une couleur terne ! Là encore, ce type de coloration dure six à huit semaines. Une alternative intéressante pour celles qui veulent gagner en luminosité.

Les inconvénients : comme la coloration semi-permanente, elle ne masque pas l’intégralité de vos cheveux blancs. Elle pourrait aussi vous décevoir si vous recherchez un résultat plus accentué.

Coloration maison : laquelle choisir ?
Coloration maison : laquelle choisir ?

La coloration temporaire : changer de couleur de cheveux sans s’engager

Les avantages : elle dépose les pigments artificiels uniquement à la surface de la fibre. Elle est donc particulièrement adaptée aux cheveux sensibilisés, secs ou déshydratés. Comme son nom l’indique, sa durée est éphémère. Le produit colorant s’estompe au bout de quelques shampooings, parfois même, un seul suffit. Ce type de couleur est souvent utilisé pour des colorations pastels, des teintes fluos, des rainbow hair et d’autres tendances de colorations originales! Si vous préférez des teintes plus classiques, avec la coloration temporaire vous pouvez foncer vos cheveux de deux à trois tons, mais pas les éclaircir.

Les inconvénients : elle ne dissimule que 30 % des cheveux blancs. De plus, son caractère temporaire peut être contraignant si vous n’êtes pas en phase de test et savez déjà quelles couleurs vous vont le mieux. Aussi, pour la faire durer vous devrez espacer les shampooings au maximum.

Quelles précautions prendre avant d’appliquer sa coloration ?

Quel que soit le type de couleur que vous choisissez, il est important de faire un test d’allergies sur une petite partie de votre peau 48 h avant de faire votre coloration. Pour cela, appliquez l’équivalent d’un petit pois de produit colorant derrière l’oreille ou sur la nuque. Si dans les deux jours qui suivent, votre peau ne réagit pas (picotements, rougeurs, gonflements, etc.), vous pourrez utiliser votre produit.

Pensez aussi à protéger vos habits avec une serviette. Appliquez ensuite une crème grasse à la lisière du front pour empêcher les pigments de migrer, et par conséquent, de tacher votre peau. De la même façon, portez toujours les gants en plastique inclus dans votre kit de coloration maison.

Grâce à ces quelques astuces, vous saurez réaliser une coloration à la maison réussie !

  • mots clés :
  • Coloration
  • Entretien
  • Coloration Maison

La sélection de la rédaction

Coloration

Colorer ses cheveux n'est pas quelque chose à prendre à la légère. Selon le rendu que l'on souhaite, notre choix s'orientera vers une coloration permanente ou...

Découvrir
Quelles différences entre une coloration permanente et semi-permanente ?
Coloration

Pour maîtriser la coloration de A à Z et choisir les produits adaptés à vos besoins, voici notre guide détaillé de la couleur pour cheveux. Balayage, dip...

Découvrir
Permanente, temporaire, semi-permanente : votre lexique de la coloration
Coloration

Changez de tête de façon subtile ou radicale et inscrivez votre couleur dans la durée grâce à la coloration permanente. Comment l’appliquer et comment...

Découvrir
Coloration permanente, tout ce qu'il faut savoir
Soin du cheveu

Comme la laque fait partie des incontournables de nos salles de bains, on a décrypté le vrai du faux pour que ce produit coiffant n’ait plus de secret pour vous.

3 vrai-faux sur la laque
Découvrir
3 vrai-faux sur la laque